« Back to Glossary Index

Le Web 1.0 est la première version du World Wide Web, utilisée pour consulter des pages HTML statiques.

C’est quoi le Web 1 ?

Le Web 1.0, également appelé « Web statique », est la première version du World Wide Web, qui a été lancée en 1991. À l’époque, le Web était principalement utilisé pour consulter des pages HTML statiques, c’est-à-dire des pages qui contenaient du texte et des images mais qui ne pouvaient pas être modifiées par les utilisateurs. Les pages Web étaient généralement mises à jour manuellement par les webmasters, qui devaient écrire du code HTML pour ajouter ou modifier du contenu.

Le Web 1.0 était principalement destiné à être utilisé comme un moyen de communication et de diffusion de l’information. Les utilisateurs pouvaient accéder à des pages Web en utilisant des navigateurs Web, tels que Netscape Navigator et Internet Explorer, qui affichaient le contenu des pages sur leur ordinateur. Les pages Web étaient hébergées sur des serveurs Web, qui étaient des ordinateurs connectés à Internet et qui contenaient les fichiers HTML qui constituaient les pages Web.

Au cours de la première décennie du Web, le nombre de sites Web a considérablement augmenté, passant de quelques centaines en 1991 à des millions en 2001. Cette croissance rapide du Web a été rendue possible grâce aux progrès de la technologie de l’informatique et de l’Internet, qui ont permis de rendre le Web plus accessible et plus facile à utiliser. Cependant, le Web 1.0 était limité par ses capacités interactives et par sa dépendance aux webmasters pour mettre à jour le contenu. Avec l’arrivée du Web 2.0 (Web2), ces limitations ont été levées grâce à de nouvelles technologies qui ont permis aux utilisateurs de participer activement au Web en publiant, en partageant et en collaborant sur du contenu en ligne.

« Back to Glossary Index